Ustensiles

 

 

Ustensiles et autres

la galétoire : porte aussi, selon les régions et parfois même les villages, le nom de tuile, bilig, galetière, pierre ou pilig. Dans tous les cas, il s 'agit d'une grande plaque circulaire en tôle martelée, emboutie ou mieux en fonte épaisse où la pâte est étalée pour sa cuisson. Elle doit être graissée régulièrement avec soit du lard gras peu salé, soit de l'huile d'arachide ou de colza épandue avec un tampon de chiffon. Les meilleures galétoires sont les plus anciennes, lavées à l'eau chaude régulièrement et frottées de gros sel.

Le râteau : La rozell une simple raclette en bois permet de répartir régulièrement la pâte sur le bilig dans un mouvement circulaire.

La latte de bois : Ou spanell qui permet de décoller les crêpes de la plaque et de les retourner aisément afin de cuire l'autre face.

La terrine : À l'origine en grès épais dans laquelle on bat, on lisse et on élabore la pâte à crêpes.

La hueche : Une claie de bois que l'on recouvre d'un torchon épais afin d'y empiler les crêpes. Le torchon est destiné à absorber l'excédent de la vapeur de cuisson.

Source : http://www.colba.net

 

haut de page